Gepost door: brantt | november 14, 2007

Artist interviewing artist

Onlangs werd ik geïnterviewd door de in Californië gevestigde beeldend kunstenaar Tim Lane. Het volledige interview werd gepubliceerd op zijn Myspace-blog.

————————————————————————————————————————————–

English version of the interview (published: the 14th of November 2007):

Tim Lane: What are your favorite materials and tools to work with?
Brantt: I’m a pure oil painter and my favourite painting tools are palet knives. I use them for mixing the colours and putting the colourful pastes on the canvas. Sometimes I use brushes.

Tim Lane: What artists are you inspired by?
Brantt: The abstract expressionists from the 60’s gave me the first love to paint. Painters like Jackson Pollock, Willem de Kooning, … were artists which I admired, in the first place for there action and power. In fact there are no painters which I’m really inspired but I can appreciate painters like Nicolas de Staël cause of resemblances with my work.

Tim Lane: Tell us about your educational background. Do you have formal training in art?
Brantt: I have two Master’s degrees of Visual Arts, option ‘Graphic Design’ and ‘Painting’.
I already started my studies Architectural Design (secundary) when I was 14. My dream was to become an archictect but after 3 years, the boring mathematics and thick courses convinced me to do another creative direction. First I wanted to study painting but my parents (and also sponsors at that moment) didn’t agree. So I started with the study Graphic Design. I have had a great time and finished the study successfully with honours. I had immediately work and started as graphic designer in an advertising studio but it didn’t give me the satisfaction. I wanted to take a break and decided to start the study painting and financed the hole study by myself.

Tim Lane: When did you decide to pursue art?
Brantt: After I perfected my education in the art of Painting in 2003 I started by force of circumstance again in the advertising sector as graphic designer, but after two years the motivation and fun was completely gone. So I automatically rolled in my passion, painting. Here I can find contentment. Since January 2007 I have my artist statute and that’s for me the startpoint to take it seriously. I became more professional. We’ll see what the future will bring, but I hope I can earn my living.

Tim Lane: Is there anything else you would like to tell us about your background in regards to how your art has evolved?
Brantt: The atmosphere of my high school education, ‘Architectural Design’ gaves a lot of expression in my first paintings. My work was inspired by architecture and interieurs, but since 2006 my theme is changed to exteriors and landscapes. It all started by creating blue paintings. These works made references to the sea and ports. From then on my format also changed from portrait (standing format) to landscape (lying format).

Tim Lane: Can you describe your recent work?
Brantt: I create abstract landscapes as a playground for the imagination.
At a spontaneous, direct and playful maner I search, through colour and level, to deepen my theme. During the working process the arrangement of forms and combination of colours upon the canvasses are choices that are made intuitively. The levels are captured in free and colourfull compositions and the use of matter plays a very important role.

Tim Lane: When do you know that a piece is finished?
Brantt: It depends on the painting. Sometimes I rework a work after 2 years.

Tim Lane: How does contemporary life impact your creative practice?
Brantt: At the moment I combine my job as housefather, freelance artistic advisor and visual artist. I have a wife and a two years old daughter who give me a lot of love and freedom to paint. A good mood is also the perfect translation to be creative.

Tim Lane: What motivates you to create?
Brantt: It remains interesting to create new work. After a lot of communication with the work I’m always curiously in the result. I’m also convinced that my work still has a large increase possibility. I’m not finished yet. I also have a lot of plans in my mind to experiment with non classic presentations. Creating sculptures, painted objects, … It must remain fascinating.

Tim Lane: Why did you choose to work in the medium(s) that you use?
Brantt: I like to work with oil paint cause of the vivid and high colours. They also allow very subtle blending of colours. It’s also a good medium to create matter. While the most painters of the moment work very thin layered, I choose for the contrary. So my thick layered working method is a reaction of the moment.

Tim Lane: What is your studio like? Can you go into detail about your studio routine? Do you work in silence, listen to music, …?
Brantt: If you go inside my studio, you have to be cautioned of wet paint. Some people will get a heart attack by seeing my workshop. It’s like a paintbomb has exploded. You can find pushed tubes of oilpaints everywhere and if you are standing too long on the same place, your shoes will stick on the floor. On the walls paintings are drying and every space is used. It’s not a place to relax.

The studio is located in one of the blocks of the Leopold barracks in Ghent, Belgium. It’s seperated from the rest of the barracks, because in earlier times that was the place where the female soldiers were established. Now it’s a creative place for musicians and visual artist. At the moment the block is the establishment for 12 visual artist and there are also 4 repetition rooms for musicians.

I never work in silence, I always listen to the local studentradio UrgentFM. Mostly good music, which isn’t interrupted by boring radio commercials. Sometimes you’ll here the same song on the radio of the band who’s playing downstairs.

When I work my door and windows are always open. Needed for breezing the unhealthy oil-fumes away. Painting with open door is also good for the social contact with the other visual artists. I can’t work in a closed room.

Tim Lane: Do you have any upcoming exhibits? Where readers can view your work?
Brantt: There are a few exhibitions in the pipeline. At the moment there’s a solo exhibition in Cypres Gallery into Louvain, Belgium.
The pages http://www.exhibitions.brantt.be and http://www.paintings.brantt.be show a selection of my past exhibitions and work.

Tim Lane: Favorite word?
Brantt: Cease the day

Tim Lane: Least favorite words?
Brantt: Beautiful, I really hate that word.

Tim Lane: Favorite colour/colours to work with?
Brantt: I like to work with all colours but in a good combination. Black and purple are colours I don’t prefer for painting.

Tim Lane: Thank you Brantt
Brantt: Thank you, it’s been an absolute pleasure.

————————————————————————————————————–

la version française (édité: le 14ème novembre 2007):

Tim Lane: Quelles sont vos matériaux et outils préférés à travailler avec?
Brantt: Je suis un peintre qui utilise des couleurs à l’huile et mes outils de peinture de favori sont des spatules (couteaux à peindre). Je les emploie pour mélanger les couleurs et mettre les pâtes de coloré sur la toile. Parfois j’emploie des brosses.

Tim Lane: Quels artistes avez vous inspiré?
Brantt: Les expressionistes abstraits des années 60 m’ont donné la première passion à la peinture. Les peintres aiment Jackson Pollock, Willem de Kooning… étaient les artistes que j’ai admirés, en premier lieu pour l’action et la puissance. En fait il n’y a aucun peintre que je suis vraiment inspiré mais je peux apprécier des peintres comme Nicolas de Staël, parce que des ressemblances avec mon travail.

Tim Lane: Dire-nous au sujet de votre fond éducatif. Vous avez la formation formelle dans l’art?
Brantt: J’ai deux maîtrises des arts visuels, d’option ‘conception graphique ‘et de ‘peinture’. J’ai déjà commencé mon conception architecturale d’études (l’école primaire) quand j’avais 14 ans. Mon rêve devait devenir un archictect mais après trois ans, les mathématiques et les cours épais ennuyeux m’ont convaincu de faire une autre direction créatrice. D’abord j’ai voulu étudier la peinture mais mes parents (et également commanditaires à ce moment) n’ont pas convenu. Ainsi j’ai commencé par la conception graphique d’étude. J’ai eu un grand temps et ai fini l’étude avec des honneurs. J’ai eu immédiatement le travail et commence en tant que concepteur dans un studio de publicité mais il ne m’a pas donné la satisfaction. J’ai voulu prendre une coupure et décidé de commencer la peinture d’étude et financé l’étude de trou par me.

Tim Lane: Quand avez-vous décidé de poursuivre l’art?
Brantt : Après que j’aie perfectionné mon éducation dans l’art de peindre en 2003 j’ai commencé par la force de la circonstance encore dans le secteur de publicité en tant que concepteur, mais après deux ans la motivation et l’amusement ont été complètement allés. Ainsi j’ai automaticly roulé dans ma passion, peignant. Je peux trouver le contentement. Depuis janvier 2007 j’ai mon statut d’artiste et c’est pour moi le startpoint pour le prendre sérieusement. Je suis devenu plus professionnel. Nous verrons ce que le futur apportera, mais j’espère que je peux gagner ma vie.

Tim Lane: Y a-t-il toute autre chose que vous voudriez nous dire au sujet de votre fond dans le respect à la façon dont votre art a évolué?
Brantt: L’atmosphère de ma éducation lycée, ‘conception architecturale’ a donné beaucoup d’expression dans mes premières peintures. Mon travail a été inspiré par architecture et interieurs, mais puisque 2006 mon thème est changés en extérieurs et paysages. Il a tout commencé par créer les peintures bleues. Ces travaux ont fait des références à la mer et aux ports. Puis dessus de mon format a également changé du portrait (format se tenant) en le paysage (format menteur).

Tim Lane: Pouvez-vous décrire vos travaux récents?
Brantt: Je crée des paysages abstraits comme cour de jeu pour l’imagination. À un maner spontané, direct et espiègle que je recherche, par la couleur et le niveau, pour approfondir mon thème. Pendant le processus fonctionnant l’arrangement des formes et la combinaison de couleurs sur les prospections sont des choix qui sont faits intuitivement. Les niveaux sont capturés dans libre et les compositions de colourfull et l’utilisation de la matière joue un rôle très important.

Tim Lane: Quand savez-vous qu’une peinture est fini?
Brantt: Il dépend de la peinture. Parfois je retouche un travail après 2 ans.

Tim Lane: Comment la vie contemporaine effectue-t-elle votre pratique créatrice?
Brantt: Au moment où je combine mon travail comme housefather, conseiller artistique indépendant et artiste visuel. J’ai une épouse et une fille âgée de deux ans qui me donnent beaucoup d’amour et de liberté à la peinture. Une bonne humeur est également la traduction parfaite à être créatrice.

Tim Lane: Ce qui vous motive pour créer?
Brantt: Il reste intéressant de créer le nouveau travail. Après beaucoup de communication avec le travail je suis toujours curieusement dans le résultat. Je suis également convaincu que mon travail a toujours une grande possibilité d’augmentation. Je ne suis pas fini encore. J’ai également beaucoup de plans dans mon esprit d’expérimenter avec des présentations non classiques. Créant des sculptures, objets peints… Il doit rester fascinant.

Tim Lane: Pourquoi avez-vous choisi de travailler dans le medium(s) que vous employez ?
Brantt: J’aime travailler avec la cause de peinture à l’huile des couleurs vives et élevées. Elles permettent également se mélanger très subtile de couleurs. C’est également un bon milieu pour créer la matière. Tandis que les la plupart des peintres du moment travaillent posé très mince, je choisis pour le contraire. Ainsi mon méthode de travail posée épaisse est une réaction du moment.

Tim Lane: à quoi ressemble votre studio? Pouvez-vous entrer dans le détail au sujet de votre routine de studio? Vous travaillez dans le silence, écoutez la musique, …?
Brantt: Si vous allez à l’intérieur de mon atelier, vous devez être averti de la peinture humide. Certains obtiendront un crise cardiaque en voyant mon atelier. Il est comme une bombe de peinture a éclaté. Vous pouvez trouver les tubes poussés des oilpaints partout et si vous vous tenez trop long sur le même endroit, vos chaussures colleront sur le plancher. Sur les murs les peintures sèchent et chaque espace est employé. Ce n’est pas un endroit à détendre.

Le studio est situé dans un des blocs des casernes de Leopold à Gand, Belgique. Il est seperated du reste des casernes, parce que dans des périodes plus tôt qui était l’endroit où les soldats féminins ont été établis. Maintenant c’est un endroit créateur pour les musiciens et l’artiste visuel. À l’heure actuelle le bloc est l’établissement pour l’artiste de 12 visuels et il y a également 4 salles de répétition pour des musiciens.

Je ne travaille jamais dans le silence, J’écoute toujours la radio locale UrgentFM d’étudiant. La plupart du temps bonne musique, qui n’est pas interrompue en alésant les films publicitaires par radio. Parfois vous ici la même chanson sur la radio de la bande qui a le jeu en bas.

Quand je travaille ma porte et fenêtres sont toujours ouvertes. Nécessaire pour passer en coup de vent les huile-vapeurs malsaines loin. La peinture avec la porte ouverte est également bonne pour le contact social avec les autres artistes visuels. Je ne peux pas travailler dans une salle fermée.

Tim Lane: Avez-vous des objets exposés prochains? Où les lecteurs peuvent regarder votre travail?
Brantt : Il y a quelques expositions projetées. Au moment où il y a une exposition solo dans la Galerie de Cypres dans Louvain, Belgique. Les pages http://www.exhibitions.brantt.be et http://www.paintings.brantt.be montrent un choix de mes expositions et travail passés.

Tim Lane: Le favori exprime?
Brantt: Cessez le jour

Tim Lane: Moindre favori exprime?
Brantt: Beau, je déteste vraiment ce mot.

Tim Lane: Favori couleur/couleurs à travailler avec?
Brantt: J’aime travailler avec toutes les couleurs mais dans une bonne combinaison. Noires et pourpre sont les couleurs que je ne préfère pas pour la peinture.

Tim Lane: Merci Brantt
Brantt: Merci, il est été un plaisir absolu.

Advertenties

Geef een reactie

Gelieve met een van deze methodes in te loggen om je reactie te plaatsen:

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit /  Bijwerken )

Google+ photo

Je reageert onder je Google+ account. Log uit /  Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit /  Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit /  Bijwerken )

w

Verbinden met %s

Categorieën

%d bloggers liken dit: